• 14-18

     
     
    Son premier souvenir remonte à ce grand jour, Quand gamin de quatre ans qui n'avait plus de père, il est sorti, donnant la main à son grand frère attirés tous les deux par le son  du tambour. Mais dehors le vacarme était tel dans le bourg qu'ils sont restés sous la porte cochère : des cris et des flonflons de marche militaire, et les cloches soudain, au sommet de la tour,  à tous les vents carillonnant la délivrance ; puis la foule a surgi derrière des drapeaux, des femmes, des enfants, des vieux, des jouvenceaux ; Hurlant : << La guerre, c'est fini ! vive la France ! >>... Lors, ils sont rentrés pour voir leur maman tendre vers eux ses bras dans l'ombre en sanglotant...
     
    Alain Tauinya
    « la ToussaintA un homme ... »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 16:51

    BIEN R2USSI TON CHANGEMENT DE TEXTURE CADRE mince je me mets en minuscule lol

    J'espere ke tu vas bien ! c'est bête, le 11 Novembre , cette année tombe un dimanche lol

    bonne soirée biz♥



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :