• Fêtes

    Fêtes

     

     

  •  

     

     

     


    On peut s'imaginer entendre
    Encore au loin leurs voix
    Et la foule qui s'amasse...
    En hurlant ce terrible refrain
    Dans un ultime brouhaha...

    Ah, ça ira... ça ira...
    Les aristocrates à la lanterne
    Ah, ça ira ... ça ira...
    Les aristocrates ont les pendras

    Entre deux peuples distinctes
    Le riche se nourrit la panse
    Le pauvre sort des caniveaux
    Pour leurs faire la peau

    La révolution à la lueur des flambeaux
    Des hommes et des femmes
    Ont donnés leurs âmes, leurs vies
    Pour avancer dans un pays
    Nommée la France.

    Respect... dignité
    A ceux qui ont été et seront toujours
    le symbole de la Patrie

     

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique