• Amour, amitié

    Fêtes

     

     

  •  

     

    Debout sur une balançoire
    Les enfants jouent
    De l’aube jusqu’au soir.
    Tendez vous jambes pliez genoux !

    Balancés dans les cieux
    Tout en fermant les yeux
    Ivres comme un bateau
    Ils vont sentir le vent
    Caresser leur visage
    Et libres comme l’oiseau
    Voler dans les nuages

    Dieu que la vie est belle
    Quand on est jeune et fou
    Qu’on a le cœur léger
    Et qu’on peut voyager
    Comme la feuille au vent

     

     

    (texte de Alain Hannecart)

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     
     

     

     

     Assis sur son arrière-train,

    Regard jeté au lointain,

    Il attend immobile,

    Loin des bruits de la ville,

    Loin de toute agitation,

    Loin de ce monde en fusion,

    Que le ciel se pare d'étoiles,

    Que la nuit jette son voile

    Et que, dans la tête des gens,

    Le rêve instable son camp.

     

    Alors, alors seulement,

    Pres qu'imperceptible,

    Il bouge ses grandes oreilles,

    Remue un peu ses orteils,

    Cligne des yeux, et soudain, 

    Surgissent de tous les coins,

    Une armée de blancs lapins

    Envahit tous les jardins

    Et dépose dans les fourrés

    Des délices chocolatés.

     

    Le lendemain, quelle surprise

    Pour José,Jean et Lise

    Et d'autres petits gourmands

    Quand leurs yeux ouverts tout grands,

    Ils entassent dans leurs paniers,

    Toute cette délicieuse couvée!

    Qu'elle joie aussi éprouvée

    Par le lièvre bien caché

    Sous les frondaisons boisées

    Devant tant d'alerte gaîeté !

     

     

     

    (texte de Marc Lanoix)

     '

     

     


    2 commentaires